Vous êtes clients?    idendifiez-vous
Créer mon compte client

Boutique » Drôme polychrome

Drôme polychrome

Toutes les richesses des paysages du nord au sud, qui méritent le détour.

14,00€ TTC
Drôme polychrome Drôme polychrome

 

Claude Fougeirol est un Ardéchois de souche et fier de l'être. Installé depuis une vingtaine d'années à Beauchastel, il s'intéresse à la photographie en autodidacte pour capter les atmosphères si particulières de son pays natal. Tout l'intéresse dans la photographie, qu'elle soit industrielle, publicitaire, aérienne ou humaniste, au point qu'il décroche le titre de Meilleur Ouvrier de France en 1989.

Il s'attache aujourd'hui à transmettre son savoir-faire en France et à l'étranger, à travers des stages de formation destinés à des photographes professionnels. Il est déjà l'auteur d'un recueil de recettes à base de châtaignes, et de deux livres, l'un sur la vallée de l'Eyrieux et l'autre sur l'Ardèche.

Extrait du livre :

Alchimie drômoise

Entre le majestueux Rhône à l'ouest et la ligne blanche des Alpes à l'est, la Drôme est un enchantement. Une terre prodigue qui s'étage du Dauphiné à la Provence. Au point qu'un ministre d'un autre siècle, un peu poète, la dépeignait comme «une France en miniature». La bise au nord assainit l'air, et le mistral - le vent maître - au sud polit le ciel d'un bleu sans fard, auquel la terre aspire dans une alchimie de paysages. Bocage et douces collines, alpages et falaises solennelles, ramières et rivières sauvages, vallons secrets et exubérance méridionale...
Sapins, chênes, peupliers, tilleuls, oliviers ou figuiers dessinent les contours d'un jardin extraordinaire où cerisiers, pêchers, abricotiers et autres arbres fruitiers délicats fleurissent des vergers bien ordonnés. Partout la Drôme affiche les couleurs. Nuances calcaires du Vercors, frondaisons émeraude de la forêt de Saoû, frissons argentés des oliveraies de Nyons, marnes anthracite du col de Soubeyrand, pâleur dorée des tilleuls de Buis-les-Baronnies, illuminations jaunes des champs de colza ou de tournesols, oranges et roses impressionnistes des fruits mûrs, éclats écarlates es coquelicots, «bleu cerise» des fruits rouges, reflets mauves de l'azur sur les fleurs de lavande... Drome polychrome, pour le plaisir des peintres.
Au gré des paysages, chapelles et temples, campaniles et châteaux racontent une histoire désormais apaisée, ponctuée de beaux villages classés ou perches qui abritent les savoir-faire des hommes et des femmes. La terre toujours omniprésente, le cuir, le verre, es métaux précieux... Dans la Drôme, potiers, souffleurs, tanneurs, cordonniers et artisans sont devenus orfèvres en la matière. Pays de cocagne, creuset des passions, la Drôme cultive l'art de vivre comme une seconde nature. Grands vins et petits plats, maîtres vignerons et chefs inspirés... Le terroir fait recette, talent aidant. La Drôme est une fête qui affole les sens. Comme un parfum de lavande dans l'air du temps.

Jean Deluc